Equitation : les différentes pratiques dans le monde

L’équitation, contrairement à ce qu’on pourrait penser, met en œuvre différentes pratiques. Ces dernières ont toutes des spécificités et des techniques différentes. Dans notre article, nous allons vous les présenter en détail.

équitation

Le dressage, établir une relation privilégiée avec le cheval

Le dressage est une discipline majeure de l’équitation, qui a sa place aux Jeux Olympiques. Une communication à toute épreuve est nécessaire entre le cheval et son cavalier. Lorsque vous arrivez pour la première fois dans un centre équestre, c’est la première discipline qui vous sera proposée. Au fil du temps, il vous faudra adapter et personnaliser vos gestes envers votre monture pour obtenir une excellente entente. Lors des compétitions de dressage, une évaluation précise de cette entente est effectuée.

L’obstacle, une discipline spectaculaire

saut d'obstacle équitation

Le saut d’obstacle est lui aussi une discipline olympique et peut-être la plus médiatisée. Le cavalier doit faire preuve d’une maîtrise du cheval à toute épreuve, ainsi que des qualités d’habileté et de puissance. Lors des compétitions, un parcours avec des obstacles plus ou moins difficiles est créé. Le but est de passer avec succès tous ces obstacles en essayant de réaliser le meilleur temps possible.


Le cross, quand la pratique s’invite dans des sentiers battus

C’est peut-être la discipline équestre la plus spectaculaire. Le cheval et son cavalier doivent enchaîner des obstacles naturels (haies, troncs d’arbre, rivières) dans des parcours en forêt ou en plaine. Avec des parcours qui durent plusieurs minutes, cette discipline requiert un excellent état physique pour le duo cavalier/cheval.

La voltige, quand le cheval et son cavalier prennent de l’altitude

Moins populaire que les autres pratiques, la voltige reste tout de même très appréciée par ses spectateurs. Cette discipline consiste à effectuer des figures artistiques en respectant une cadence particulière, le tout sur un cercle. Contrairement aux autres pratiques, la musique joue ici un rôle essentiel, comme cela peut être le cas pour le patinage artistique.

Le Polo, une discipline qui se joue en équipe

Alors que toutes les autres pratiques évoquées plus haut s’effectuaient de manière individuelle, le Polo implique lui deux équipes de trois cavaliers. Le but du jeu est d’envoyer une balle dans un but à l’aide d’un maillet en bambou. Le terrain réglementaire doit au minimum faire une dimension de 40 mètres par 20 mètres, mais fait le plus souvent la taille de deux terrains de football. Cette vaste étendue permet aux cavaliers de lancer leurs chevaux au galop, tout en effectuant des changements de direction brusques en fonction des situations.

3 remplacements par match sont autorisés, ce qui n’est pas de trop pour faire face aux 8 périodes de 7 minutes 30 chacune.

Menu